ÉDITO (Octobre 2018)

Le 7 septembre dernier, le Conseil Municipal m’a élue 28ème Maire d’Anneyron.

Plaçant à sa tête, pour la première fois de son histoire une femme, notre commune s’inscrit dans une modernité dont nous ne pouvons que nous féliciter.

En effet, à peine plus d’un Maire sur 10 en France est une femme. Sans en tirer de fierté personnelle, tant je mesure l’honneur qui m’est fait et la responsabilité

qui m’incombe, je souhaite avant tout remercier les Anneyronnais pour leurs nombreux témoignages d’encouragement, mes collègues pour leur confiance et les personnels municipaux pour leur engagement à mes côtés.

Je veux également saluer Alain Genthon avec amitié, respect et admiration pour ce qu’il a pu contribuer à la transformation profonde de notre Commune et à l’animation de notre groupe.

J’ai appris à ses côtés à casser les codes, à oser, à avoir et à faire confiance, à me dire que tout est possible.

Son indéfectible énergie, sa clairvoyance au service de l’intérêt général et du bien commun continueront d’inspirer une équipe au sein de laquelle il demeure. Merci Alain.

L’Ardéchoise et sa centaine de bénévoles, les fêtes de l’été et du 14 juillet (menées de concert par Espace Associatif, l’Union des Commerçants et la Municipalité),

le festival de reggae animé par Maxime Bouret et son association ERVA, la vogue et ses bals de conscrits ont émaillé un été sans fin.

Ces beaux rendez-vous chaleureux et populaires, autant que la fréquentation du Centre de Loisirs, qui n’a jamais accueilli autant d’enfants à la Maison des Associations, doivent nous réjouir de vivre à Anneyron.

Que tous les acteurs de cette très belle saison estivale soient remerciés pour leur dynamisme et leur passion au service de l’animation du quotidien de tous les habitants.

L’équipe municipale et moi-même serons toujours à leur écoute.

Belle rentrée et bonne réussite à toutes et tous.

Patricia Boidin

Maire